27/02/2016

Une Gauche Carougeoise qui n'assume pas.

Et oui quand on fait signer à la population Carougeoise une initiative populaire et qu'elle remplit les conditions pour aller devant les urnes , on doit assumer le texte de l'initiative.

Donc dire que l'on se moque de la démocratie quand justement on demande à la population de donner son avis, il me semble que de nombreux pays aimeraient avoir ce droit. La droite demande que la population Carougeoise tranche et donne son avis, c'est elle qui fréquente nos rues, va au  travail, circule, sort de son parking, habite et fait ses courses dans les commerces qui ont déjà du mal à tourner. Et non quelques élus qui s'appuient sur 1432 signatures validées, sachant que notre commune comprend 14296 électeurs. Les signataires pourront ainsi confirmer leur volonté ou non en ayant toutes les informations nécessaires pour prendre une décision.

Ici les commerces ne sont pas ouverts le dimanche, nous ne sommes pas une ville touristique, utilisons nos infrastructures existantes et concrétisons déjà nos projets. (piscine, théâtre, salle des fêtes, aménagement de nos espaces de promenades, PAV, parkings souterrains, le Rondeau et son hôtel).

Cette initiative était électoraliste afin de faire campagne lors des dernières élections mais juste irréalisable, Il faut en être conscient. Il faut déjà prendre la peine de mieux réaliser la zone existante qui est un "no man's land".

 

 

 

11:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.